Vize

Enfant Haut Potentiel : 11 Signes de vigilance pour les parents

Lucie M

Votre enfant possède un rythme différent et vous vous demandez pour quelles raisons il n’arrive pas à s’adapter à son environnement social et scolaire ? Il dispose de facultés cognitives avancées, il est très sensible au monde qui l’entoure et n’a aucun mal à tenir un dialogue avec un adulte. De plus, sa capacité d’apprentissage est impressionnante. La particularité de son mode de fonctionnement lui vaut une extra lucidité et un décalage plus ou moins douloureux avec les enfants de son entourage. Derrière ces signes se cache peut-être un enfant surdoué.

La méconnaissance de ce phénomène et les préjugés liés aux individus précoces ne facilitent pas le diagnostic, ni d’ailleurs la compréhension de ce qu’ils vivent, y compris par eux-mêmes. Le haut potentiel n’est pas un phénomène nouveau, mais devient un sujet de plus en plus abordé, notamment en raison des difficultés que les enfants « HP » rencontrent au quotidien.

Mais alors quelles sont les particularités de l’enfant à haut potentiel ? Comment savoir si votre enfant est concerné ? Cet article se penche en détail sur les signes de vigilance à prendre en compte en tant que parents, afin de mieux comprendre les émotions ressenties par votre enfant pour l’accompagner de manière appropriée.

cta-psyvize-icon-2-1
cta-psyvize-icon3
Test : Suis-je HPI ?
Découvrez notre test en ligne sur le HPI et obtenez un premier diagnostic de votre éventuelle douance intellectuelle.

Douance ou haut potentiel chez l’enfant, c’est quoi ?

La douance ou le haut potentiel se caractérise par une forme d’intelligence plus intuitive que la normale, moins linéaire et différente qualitativement. C’est une intelligence un peu en marge, rendant chaque émotion plus intense.

Les recherches estiment qu’environ 50 % de la douance serait liée à l’hérédité. Ces aptitudes sont présentes dès la naissance de l’enfant. Néanmoins, l’environnement et les facteurs externes à l’intelligence (l’instruction, la persévérance ou la résilience) sont des aspects fondamentaux pour développer ce potentiel de manière pertinente.

Les particularités d’un enfant à haut potentiel

Dès leur plus jeune âge, les enfants à haut potentiel (HPI et HPE) présentent des caractéristiques surprenantes. Le nourrisson est dans un état d’alerte, sensible à toutes stimulations environnementales et recherchant précocement le contact avec la mère (Vaivre-Douret, 2002).

Leurs facultés intellectuelles, cognitives, affectives et psychomotrices sont en avance par rapport à celles des enfants de leur âge. Depuis qu’ils sont tout jeunes, ils sont réactifs aux sollicitations de leurs proches, mais aussi très éveillés. Les apprentissages se font sans difficultés et ils n’ont généralement pas besoin de l’aide d’un adulte pour résoudre un problème. Les enfants surdoués se posent des questions existentielles, ont de nombreux centres d’intérêt et sont animés par des valeurs très fortes et non négociables (Jeanne Siaud-Faccin).

Leur monde émotionnel est aussi d’une grande importance. Les enfants à haut potentiel vivent leurs émotions de manière très intense. D’ailleurs, en tant que parents, il vous arrive peut-être de vous sentir démunis face à la souffrance émotionnelle de votre progéniture : phobie scolaire, étrangeté du monde, obsession de la mort etc. Leurs réactions peuvent parfois sembler déconcertantes en raison de leur hypersensibilité.

Pourquoi parlons-nous d’enfant “zèbre” ?

La psychologue Jeanne Siaud-Faccin a proposé ce terme en raison des multiples particularités de cet animal :

  1. Les zèbres sont difficilement apprivoisables. Ce sont les seuls équidés que l’homme est incapable de domestiquer, tout comme les enfants HP qui sont incompris dans leur environnement familial et scolaire.
  2. Les rayures des zèbres sont uniques, tout comme l’enfant zèbre a ses propres traits de caractère.
  3. Le zèbre vit en troupeau et ne peut pas vivre seul, tout comme les enfants surdoués qui ont besoin de leur entourage pour se développer et exprimer leurs capacités.

Les deux profils de douance : homogène et hétérogène

Olivier Revol, psychiatre français, identifie deux profils de douance : homogène (laminaire) et hétérogène (complexe).

Avec un profil homogène (ou laminaire), l’enfant a un développement équilibré et un apprentissage fluide. Bien qu’il soit très sensible aux attentes des autres, il arrive généralement très bien à s’adapter à son environnement.

Concernant le profil hétérogène (ou complexe), l’enfant possède ici un fonctionnement cognitif assez disparate et va présenter des troubles moteurs ou des troubles du langage pouvant dissimuler ses capacités. Ses grandes compétences créatives et sa pensée en arborescence rendent la planification difficile. Généralement très empathique, généreux et attachant, l’enfant hétérogène est hypersensible.

Comment diagnostiquer un enfant HP ?

Les enfants surdoués ont une caractéristique particulière : un quotient intellectuel élevé. Deux approches existent pour diagnostiquer un enfant surdoué. L’une est centrée uniquement sur le QI, l’autre permet aussi de diagnostiquer les autres formes de douance.

  1. L’approche algorithmique, ou le test de QI : Le QI est mesuré par des tests situant la personne dans l’ensemble de la population. Ces tests n’évaluent pas l’ensemble des facultés intellectuelles mais mettent en lumière les capacités de l’hémisphère gauche : langage, mémoire de travail, calcul, logique, abstraction.
  2. L’approche clinique : C’est une approche plus qualitative qui englobe toute l’expérience du sujet. Afin d’avoir un bon diagnostic, il est préférable de cumuler l’approche algorithmique et le bilan psychologique.

Comment reconnaître un enfant (ou élève) HPI ou surdoué ?

Plusieurs signes sont des indicateurs quant à la précocité de votre progéniture : l’hypersensibilité, la grande capacité de mémorisation, la curiosité, la créativité, le sens moral développé, la pensée en arborescence, le développement du langage, l’ennui, la lucidité et les difficultés scolaires et relationnelles.

cta-psyvize-icon-2-1
cta-psyvize-icon3
Test : Suis-je HPI ?
Découvrez notre test en ligne sur le HPI et obtenez un premier diagnostic de votre éventuelle douance intellectuelle.

Signe n° 1 : Une hypersensibilité émotionnelle et sensorielle

Les enfants à haut potentiel possèdent généralement une hypersensibilité émotionnelle et sensorielle. Souvent présente chez les HPE, elle fait aussi partie des signes du HPI. lls montrent un état à fleur de peau et partent en crises de larmes pour peu de chose. Leur sensibilité émotionnelle se manifeste souvent lorsqu’ils regardent des films ou à la lecture d’une histoire, qui peut provoquer en eux des terreurs et des angoisses. En effet, il leur arrive d’être choqués par une anecdote que vous leur révélez ou se sentir tristes au sujet d’une dispute qui ne les concerne pas.

De la même manière, leurs perceptions sensorielles tels que le goût, l’odorat, la vue et le toucher, vont être exacerbées :

  1. L’enfant entend davantage de sons ;
  2. Il voit les choses en détail, en « scannant » son environnement avec une grande précision ;
  3. Son goût et son odorat sont très sensibles et ils supportent difficilement certaines odeurs ;
  4. Il est très sensible au toucher et ne supporte pas certains contacts lui semblant intrusifs (Gilloots, 2016).

Signe n° 2 : Une excellente mémoire

Une bonne mémoire est le deuxième signe de précocité chez l’enfant surdoué. Celui-ci aura une grande capacité à mémoriser des choses parfois perturbantes émotionnellement. Sa mémoire de travail, ou mémoire à court terme engrange un grand nombre d’informations qu’il retient même s’il ne les comprend pas immédiatement.

Il aura cette capacité à réutiliser ces informations plus tard lorsque la situation lui permet de comprendre de quoi il s’agit. Il bénéficie également d’un accès à ces données plus durable que des enfants non HP.

Analogie entre le cerveau et l’ordinateur
Prenons l’exemple d’un ordinateur. Si un ordinateur a une grande mémoire vive, cela signifie qu’il peut exécuter plusieurs tâches en même temps. Un autre ordinateur avec une mémoire vive restreinte ne pourra pas jongler entre différentes tâches. En effet, il faudra fermer un logiciel pour pouvoir en ouvrir un autre, et faire des allers-retours entre plusieurs outils. Le cerveau d’un enfant HP dispose d’une « grande mémoire vive » ce qui lui permet d’enregistrer diverses informations et de résoudre un problème en les mettant en relation avec d’autres informations.

Signe n° 3 : Une grande curiosité intellectuelle

La curiosité fait partie des principaux signes de douance chez un enfant HP. En général, les enfants posent beaucoup de questions par nature mais vous remarquerez qu’un enfant doué se questionne sur des sujets existentiels et métaphysiques : « Pourquoi on existe ? » ou « Que se passe-t-il après la mort ? » sont des questions classiquement posées par les enfants à haut potentiel.

Ce besoin de sens et cette curiosité intellectuelle peuvent parfois vous mettre, en tant que parents, dans une situation pas toujours évidente à gérer.

Signe n° 4 : Une créativité source d’originalité et d’innovation

La créativité est considérée comme une dimension de l’intelligence, susceptible de compléter la mesure du QI dans l’identification des individus à haut potentiel (Treffinger, 1980 ; Naglieri, Kaufman 2001).

L’enfant précoce sait faire preuve d’originalité dans sa façon de penser, il résout des problèmes assez rapidement tout en générant de nouvelles idées. En fonction de la personnalité de l’enfant, que ce soit en musique, en art, en sciences ou en écriture, il a cette capacité à avoir des pensées divergentes et à proposer des solutions innovantes.

Il est important d’accompagner votre enfant dans le développement de sa créativité. En effet, l’exploration de ses activités artistiques va contribuer à son épanouissement personnel et l’encourager à penser de manière autonome.

Enfant à haut potentiel et autisme : existe-t-il un lien ?

Les enfants à haut potentiel peuvent avoir des caractéristiques semblables aux enfants avec un trouble du spectre autistique (TSA). Ils connaissent la même hypersensibilité émotionnelle et perceptuelle. Pour les enfants autistes, par exemple ayant un syndrome d’Asperger, la dimension implicite qui régit les relations humaines et les normes sociales est plus complexe à saisir. Ils ont besoin de cohérence, sans quoi ils peuvent rapidement devenir anxieux.

Pour un enfant HP, les règles sociales sont perçues mais pas forcément respectées, en raison de leur difficulté à appliquer une chose avec laquelle ils sont en désaccord ou qui leur semble injuste. Ainsi, ils peuvent se ressembler extérieurement mais leur fonctionnement interne est bel est bien différent. Il est important de consulter un spécialiste afin d’obtenir une évaluation clinique approfondie pour établir le bon diagnostic.

Signe n° 5 : Un sens moral très développé

Le sens moral est une caractéristique présente chez les enfants surdoués. Les enfants ou adolescents HP accordent beaucoup d’importance à l’égalité et à la moralité. Ils ne supportent pas l’injustice, envers eux-mêmes ou envers les autres.

Vous remarquerez peut-être que votre enfant est souvent en décalage avec les enfants de son âge pour qui leur empathie est diminuée et la conscience morale bien moins développée. Vous serez parfois surpris de voir votre enfant compatir à la souffrance des autres et être incompréhensif face à l’intolérance et à la méchanceté de certaines personnes.

Cette qualité est surprenante, car il s’agit en effet d’un indicateur de grande intelligence émotionnelle. Il est important de l’accompagner dans cette forme d’altruisme inné, afin qu’il devienne un adulte responsable, tolérant et équilibré.

À lire aussi : Blessure d’injustice : 9 conseils efficaces pour guérir rapidement

Signe n° 6 : Une précocité intellectuelle caractérisée par la pensée en arborescence

Selon Silverman (1993), les enfants à haut potentiel intellectuel ont une pensée en arborescence, c’est-à-dire une capacité à explorer de multiples idées et à faire des connexions complexes entre elles. L’enfant HP se distingue par cette forme de pensée divergente, en opposition à la pensée « linéaire », présente chez les enfants « normaux ».

Par linéaire, on fait référence à un cheminement de pensée simple, où une idée en amène une autre. La pensée en arborescence est plus complexe, le cheminement prendra différents circuits : une idée va en amener deux ou trois, qui vont à leur tour faire penser à d’autres éléments et ainsi de suite.

Ce sont des associations d’idées pouvant être très perturbantes chez l’enfant. Par ce raisonnement inhabituel, ils peuvent se sentir incompris et se replier sur eux-mêmes.

cta-psyvize-icon-2-1
cta-psyvize-icon3
Test : Suis-je HPI ?
Découvrez notre test en ligne sur le HPI et obtenez un premier diagnostic de votre éventuelle douance intellectuelle.

Signe n° 7 : Une lucidité tout en sensibilité

L’enfant à haut potentiel détient une grande lucidité et donne l’impression de comprendre chaque aspect du monde qui l’entoure. Il sait qu’en tant que parents, vous avez des limites et qu’il ne peut pas obtenir tout ce qu’il désire. Il est une comme une éponge émotionnelle qui analyse les variations d’humeurs des personnes de son entourage, sans en avoir conscience.

Sa grande sensibilité lui fait intégrer et ressentir toutes ces émotions qui l’entourent. En effet, il va percevoir des changements et des détails dans l’attitude de l’autre, qu’il va à son tour éprouver : c’est ce qu’on appelle le 6e sens des surdoués.

Signe n° 8 : Un langage très avancé

Le développement du langage se manifeste relativement tôt chez un enfant à haut potentiel. Sa pensée est structurée et il est capable d’interagir dans des discussions avec des adultes de manière tout à fait naturelle.

L’enfant surdoué adopte un vocabulaire riche et varié, et il essaie toujours de trouver les termes les plus appropriés pour décrire une situation. Ses compétences langagières s’expriment aussi par une expression orale assez impressionnante.

Son avance dans sa maîtrise du langage va de pair avec l’acquisition de la lecture, qu’il aura apprise sans efforts mais simplement poussé par une forte curiosité intellectuelle.

Signe n° 9 : L’ennui à l’école et à la maison

L’ennui est fréquent chez les enfants à haut potentiel. C’est un ennui qui semble inévitable et parfois même indispensable pour devenir créatif. Selon Françoise Dolto, s’ennuyer à l’école est un signe d’intelligence. Cependant, tous les enfants qui s’ennuient à l’école ne sont pas obligatoirement surdoués.

En tant que parents, vous êtes souvent sollicités par votre progéniture qui réclame constamment des activités. Vous vous donnez du mal pour répondre à ses demandes, en le nourrissant intellectuellement et affectivement. Lorsqu’un « je m’ennuie » retentit, vous vivez cela comme un échec. Il est important de le laisser un peu s’ennuyer afin qu’il puisse « apprivoiser ce vide« . C’est nécessaire à son bon développement mais aussi à sa créativité.

Attention tout de même à ne pas le laisser s’ennuyer en permanence. Il convient de trouver un équilibre et de traduire ce qu’il vous dit lorsqu’il évoque le sentiment d’ennui afin de l’aider à y apporter lui-même une réponse. En effet, l’ennui est salutaire car il permet de prendre le temps de réfléchir, d’observer et d’organiser ses priorités.

Le saviez-vous ?
Einstein était un enfant qui s’ennuyait beaucoup durant son enfance : il possédait un QI de 160.

Signe n° 10 : Des difficultés scolaires

Nos préconceptions laissent penser qu’un élève intellectuellement précoce (EIP) s’épanouira à l’école en raison de ses grandes facilités. Or, certains enfants surdoués sont en échec scolaire car ils ont du mal à rentrer dans le cadre éducatif et répondre aux objectifs académiques.

Les EIP sont dans un système scolaire uniforme et rigide et se sentent souvent abandonnés. L’équipe enseignante voit en eux des perturbateurs en raison de leur forte curiosité et des questions perçus comme hors de propos (Jean-Charles Terrassier). Beaucoup d’élèves à haut potentiel s’agitent, s’ennuient en classe, se dispersent et se perdent dans leurs pensées en raison du rythme d’apprentissage trop lent pour eux. Les professeurs pensent qu’il s’agit d’un manque d’attention ou d’insolence alors ils émettent des sanctions telles que des punitions et des exclusions.

La méconnaissance des particularités liées au haut potentiel par les équipes enseignantes est une réelle problématique dans l’éducation actuelle. Il n’existe rien relatant leurs difficultés de régulation, nécessaire pour comprendre le vécu des enfants surdoués.

La dyssynchronie
La dyssynchronie est définie par un décalage de développement qui existe chez un enfant à Haut Potentiel Intellectuel (HPI), entre son « intelligence », son « affectivité » et sa « psychomotricité » (Jean-Charles Terassier). Certains enfants HP présentent cette dyssynchronie, à savoir un développement hétérogène. Bien qu’ils soient en avance sur certains domaines tels que le langage ou le raisonnement, d’autres aspects seront négligés comme une écriture illisible dans la plupart des cas.

Signe n° 11 : Des difficultés dans les relations sociales

Votre enfant éprouve des difficultés à s’insérer dans un groupe d’amis du même âge ? Cela peut être un indicateur de sa surdouance.

Un haut potentiel ne fonctionne pas comme une personne normale. Il décrète tout jusqu’aux moindres détails et ressent une forte empathie. De plus, les centres d’intérêt ne sont pas les mêmes : l’enfant HP trouvera satisfaction dans des jeux plus compliqués que les enfants de son âge. Forcément, les autres ne fonctionnent pas de cette façon, ce qui provoque en lui une incompréhension, une déception et un sentiment de solitude. Par ailleurs, ses camarades, parfois moqueurs, ne facilitent pas son intégration et peuvent le rejeter. Cela peut faire naître en lui certaines blessures émotionnelles.

Face à tous ces paramètres, votre enfant aura tendance à se rapprocher d’adultes plus tolérants et plus compréhensifs face à la différence. Ces derniers détiennent une plus grande maturité intellectuelle et une plus grande expérience du monde, permettant à l’enfant surdoué de s’accorder émotionnellement et de se nourrir de cette relation.

À lire aussi : Peur de l’abandon : Top 7 des signes (+ Solutions)

cta-psyvize-icon-2-1
cta-psyvize-icon3
Test : Suis-je HPI ?
Découvrez notre test en ligne sur le HPI et obtenez un premier diagnostic de votre éventuelle douance intellectuelle.

Comment accompagner un enfant à haut potentiel ?

Un enfant à haut potentiel est très créatif et cumule plusieurs centres d’intérêt. Vous avez parfois du mal à vous connecter avec lui ou avec son ressenti. Très sensible, empathique et hyperactif, vous ne parvenez pas à contenir ce flux continu d’affects.

En tant que parents, il est primordial de vous accorder émotionnellement à lui pour essayer de réguler cette lourde charge affective et de répondre à ses besoins particuliers. Au-delà du lien d’attachement, les parents sont les principaux alliés de l’enfant précoce. Il est nécessaire de l’accompagner au fur et à mesure de son développement, pour lui permettre d’exploiter au mieux son intelligence à la fois cognitive et relationnelle. Il est important de comprendre que la douance est une singularité pouvant être à l’origine de souffrances et de fragilités. Il faut être attentif et ne pas mettre de pression de réussite à votre enfant mais l’accompagner avec bienveillance sans avoir d’attentes spécifiques.

Françoise Dalto évoque l’importance de la fonction parentale de parexcitation, soit la capacité du parent à contenir et abaisser le niveau d’excitation de l’enfant, pour qu’il ne soit pas submergé psychiquement. L’enfant a besoin de se retrouver dans un environnement familial stable accompagné de votre présence et de votre empathie. En effet, pour grandir sereinement, votre progéniture a besoin de sécurité et de cadre bien qu’il laisse paraître une grande indépendance. Cela est nécessaire à son ouverture d’esprit et à son épanouissement personnel.

Que faut-il retenir sur les signes de l’enfant HP ?

On ne devient pas haut potentiel en grandissant, on naît déjà avec un haut potentiel. Chaque enfant a un rythme différent, et certains d’entre eux viennent au monde avec des aptitudes particulières.

Les enfants surdoués présentent des particularités supérieures à la norme dans plusieurs domaines. Ils disposent d’une pensée extrêmement fluide et d’une appétence prononcée dans la résolution de problèmes complexes. Les enfants HP ne sont pas uniquement définis par leurs capacités intellectuelles. Ils sont aussi touchés par des caractéristiques émotionnelles qui se distinguent de la norme. En effet, leur monde émotionnel est très intense ce qui peut leur causer des difficultés dans leurs relations sociales.

Il est courant de prétendre que les enfants précoces ont plus de chances de réussir dans la vie et qu’ils peuvent réaliser de grandes choses, sauf que la réalité est tout autre. Bien qu’ils aient de formidables particularités, la réussite implique d’autres facteurs non cognitifs comme la gestion du stress, la résilience ou la persévérance. Wechsler (1950) insistait déjà sur les facteurs non intellectuels de l’intelligence en mettant en avant les traits de personnalité, indispensables dans l’efficacité du comportement intelligent, et dans toute conception globale de l’intelligence elle-même.

L’importance d’un accompagnement adapté

« Les esprits sont comme les parachutes, ils fonctionnent mieux lorsqu’ils sont ouverts » (Thomas Dewar) : il est essentiel de prendre en considération les individualités des enfants surdoués et de les accompagner dans un environnement approprié pour les aider à réaliser leur plein potentiel.

En tant que parents d’un enfant intellectuellement précoce, il est important de garder à l’esprit que votre progéniture n’est pas un adulte en miniature. Bien qu’il puisse faire plusieurs choses à la fois, il a aussi ses propres limites. Votre rôle est de l’accompagner sur le plan affectif et cognitif, tout en cultivant ses capacités.

Votre thérapie à 90 € pour 1 mois complet

Votre accompagnement en thérapie pendant 30 jours à partir 90 € le mois complet. (Échange tous les jours avec un psychologue spécialisé et diplômé 5J/7)

Choisissez un(e) psychologue spécialisé dans votre problématique et démarrez votre programme d’accompagnement immédiatement.

3 psychologues en ligne