Vize

Crise d’angoisse : 4 causes majeurs + 5 stratégies pour la calmer

Lucie M

Avez-vous déjà éprouvé une peur intense et une anxiété accablante surgissant de manière inattendue ? Si tel est le cas, il est probable que vous ayez vécu une crise d’angoisse. Mais que signifie réellement ce terme ?

Dans cet article, nous vous proposons une analyse approfondie de la crise d’angoisse. Nous expliquons en détail ce qu’elle est, en mettant en lumière les symptômes caractéristiques qui l’accompagnent. Nous examinons également les causes potentielles, allant des influences environnementales aux troubles de santé mentale. Enfin, nous présentons des traitements envisageables et des stratégies pour faire face à ces moments de désespoir, apaiser les crises et retrouver un sentiment de sérénité.

Qu’est-ce qu’une crise d’angoisse ? (Définition)

Une crise d’angoisse est une véritable explosion de peur, de malaise intense et d’inconfort. Imaginez-vous soudainement submergé par une avalanche de symptômes physiques et émotionnels : votre cœur s’emballe, vous avez du mal à respirer, vous vous sentez étourdi, votre corps tremble, votre poitrine vous serre, et une impression de danger imminent vous envahit. Tout cela accompagne une anxiété écrasante.

cta-psyvize-icon-2-1
cta-psyvize-icon3
Suis-je sujet au trouble anxieux ? (Anxiété / Angoisse)
Vous vous sentez souvent anxieux ou angoissé ? Vous vous demandez c’est « normal », si vous êtes « comme ça » ou si au contraire, quelque chose se cache derrière tout ça ? Faîtes notre test gratuitement

Les crises d’angoisse surviennent généralement de manière inattendue et brutale. Parfois, elles sont déclenchées par des situations spécifiques, comme les lieux clos, des bains de foules ou les rencontres sociales, mais elles peuvent aussi surgir sans avertissement.

Vous avez peut-être également entendu parler d’attaque de panique, ce qui se réfère à une crise d’angoisse aiguë atteignant son apogée en quelques minutes seulement.

D’après le DSM-5 (Le Manuel Diagnostique et Statistique des troubles mentaux) ces attaques de panique sont un type spécifique de réaction face à la peur qui se manifeste dans les troubles anxieux, mais également observables dans d’autres troubles mentaux.

Quels sont les signes de la crise d’angoisse ?

Les symptômes de la crise d’angoisse varient d’une personne à l’autre, mais ils peuvent être si intenses qu’ils perturbent les activités quotidiennes et entraînent une détresse importante.

Type de symptômesDescription
Symptômes physiques
  • Des sensations d’oppression ou de douleurs thoraciques,
  • Une transpiration excessive ou des sueurs,
  • Des étourdissements ou des vertiges,
  • Des tremblements, des frissons,
  • Des palpitations cardiaques,
  • Un essoufflement,
  • Des nausées.
Symptômes émotionnels
  • Une impression de mort imminente ou de devenir fou,
  • Une sensation de perdre le contrôle de soi,
  • Un profond sentiment de désespoir,
  • Un sentiment de danger imminent,
  • Une nervosité excessive,
  • Une anxiété extrême,
  • Une peur intense.
Symptômes cognitifs
  • Une anticipation anxieuse, la peur de revivre d’autres crises,
  • Des difficultés voire une incapacité totale à se concentrer,
  • Une sensation de déconnexion ou d’une réalité altérée,
  • Des pensées catastrophiques.
Symptômes comportementaux
  • Une hyperactivité ou une agitation excessive,
  • Des comportements d’évitement ou de fuite,
  • Un besoin de s’échapper de la situation,
  • Une incapacité à se détendre,
  • Une agitation désordonnée.

Combien de temps dure une crise d’angoisse ?

La durée d’une crise d’angoisse varie d’une personne à une autre. En général, elles peuvent durer de quelques minutes à une heure. Il est possible qu’elles persistent plus longtemps dans certains cas. Chaque personne réagit différemment à ses crises, et la durée va être influencée par divers facteurs tels que l’intensité des symptômes, les techniques de gestion du stress utilisées et le niveau de soutien dont on dispose.

Le saviez-vous ?
« On estime qu’environ 30 % de la population en a fait ou en fera. Il est tellement fréquent et peu grave d’avoir une attaque de panique qu’on ne la considère pas comme une maladie », relève le Dr Jean-Luc Ducher, psychiatre et auteur de Stress, anxiété, dépression, les thérapies pour s’en libérer (2023, Odile-Jacob).

Quelles sont les causes de la crise d’angoisse ?

Les causes spécifiques d’une crise d’angoisse peuvent varier d’une personne à l’autre. Certains facteurs contribuent au déclenchement de ces crises comme les relations sociales, les troubles anxieux ou d’autres pathologies comme le stress et la dépression.

Cause n° 1 : Les relations humaines

Les relations sociales jouent un rôle essentiel dans notre bien-être émotionnel, mais parfois elles sont aussi des déclencheurs de crises d’angoisse.

Les conflits non résolus, les difficultés de communication et les tensions constantes dans nos relations peuvent générer un niveau élevé de stress émotionnel, à l’origine des crises. C’est comme si notre esprit et notre corps réagissaient à ces situations de conflit en nous mettant en alerte, provoquant ces épisodes d’angoisse.

La dépendance affective est également un facteur important. Lorsque nous souffrons de dépendance excessive envers les autres (en couple comme au travail ou en famille), que nous recherchons constamment leur approbation ou leur validation, l’angoisse peut augmenter si nous nous sentons rejetés ou abandonnés. Les fluctuations dans nos relations peuvent alors devenir des déclencheurs de crises d’angoisse.

Aussi, les relations toxiques vont avoir un impact considérable sur notre santé mentale et émotionnelle. Lorsque nous sommes pris dans des relations caractérisées par des comportements abusifs, manipulateurs ou une dynamique déséquilibrée, cela crée un environnement malsain qui alimente constamment notre anxiété. Cette anxiété chronique peut se manifester sous la forme de crises d’angoisse, car notre corps et notre esprit réagissent aux signaux négatifs de cette relation toxique.

Une personne qui tente de faire face seule à des situations stressantes ou angoissantes, risque de se retrouver submergée par l’émotion. Cette saturation émotionnelle se manifeste souvent par des crises d’angoisse dans laquelle la personne cherche à se protéger de l’émotion douloureuse. Une fois que le mécanisme de la crise est « appris » par le corps et l’esprit, il peut se répéter, en particulier s’il est lié à un schéma relationnel dans lequel la personne se sent seule.

À lire aussi : Codépendance affective : 11 signes pour l’identifier (+ Solutions)

Cause n° 2 : Les troubles anxieux

Les troubles anxieux, tels que le trouble panique, le trouble d’anxiété généralisée (TAG) et le trouble de stress post-traumatique (TSPT), sont des conditions qui augmentent le risque de crises d’angoisse.

Les personnes atteintes de trouble panique font face à des répétitions de crises de panique soudaines et intenses, accompagnées de symptômes physiques intenses. Ces crises peuvent être extrêmement perturbantes et entraîner une dépression significative. Si elles ne sont pas prises en charge et traitées, le risque de développer une consommation abusive de médicaments et d’avoir des pensées suicidaires est augmenté.

Le trouble d’anxiété généralisée se manifeste par une anxiété persistante qui englobe différents aspects de la vie quotidienne. Cela peut inclure des préoccupations excessives liées à la santé, au travail, aux relations et à d’autres domaines.

Quant au TSPT, il peut se développer à la suite d’événements traumatisants tels que des agressions physiques, des abus sexuels, des accidents graves, des catastrophes naturelles, des ruptures ou des deuils. Les personnes qui présentent ce type de trouble peuvent être sujettes à des symptômes dont les crises d’angoisse qui sont déclenchées par des rappels ou des situations liées à leur traumatisme passé.

cta-psyvize-icon-2-1
cta-psyvize-icon3
Suis-je sujet au trouble anxieux ? (Anxiété / Angoisse)
Vous vous sentez souvent anxieux ou angoissé ? Vous vous demandez c’est « normal », si vous êtes « comme ça » ou si au contraire, quelque chose se cache derrière tout ça ? Faîtes notre test gratuitement

Cause n° 3 : Les troubles de santé mentale ou physique

Les crises d’angoisse sont parfois associées à des troubles de santé mentale tels que la dépression et à certaines conditions médicales comme les troubles thyroïdiens, les maladies cardiovasculaires, les troubles respiratoires ou les troubles neurologiques. Les déséquilibres chimiques dans le corps, les douleurs physiques chroniques et les effets secondaires de certains médicaments peuvent également contribuer à l’apparition de ces crises.

Les personnes atteintes de dépression (chronique, souriante, postnatale, saisonnière, mélancolique…) sont plus sujettes aux crises d’angoisse. En effet, les pensées négatives et les troubles de l’humeur caractéristiques de la dépression contribuent à une sensibilité accrue au stress, ce qui rend les individus plus vulnérables aux épisodes de crise d’angoisse. Ces crises aggravent, dans certains cas, les symptômes de la dépression en provoquant une détresse émotionnelle supplémentaire et en perturbant le fonctionnement quotidien.

À lire aussi : Trouble bipolaire : définition, causes, symptômes, traitement

Cause n° 4 : Le stress

Lorsque vous êtes soumis à un niveau élevé de stress, votre corps et votre esprit vont réagir de manière excessive, ce qui s’avère être un élément déclencheur de crise.

Le stress peut provenir de différentes sources, telles que des problèmes personnels, professionnels ou relationnels, des événements traumatisants passés, des pressions financières, ou encore des responsabilités excessives.

Lorsque votre niveau de stress dépasse votre capacité à faire face, il déclenche une réaction de lutte ou de fuite dans votre organisme, entraînant une augmentation de l’anxiété et des symptômes physiques associés à la crise d’angoisse.

Faites-vous accompagner
Oui, il est possible de faire des crises d’angoisse sans raison apparente. Même en l’absence d’une cause évidente, les crises d’angoisse ne sont pas moins réelles ou invalidantes. Si vous faites des crises d’angoisse sans raison apparente, il est recommandé de consulter un médecin, un psychologue ou un psychiatre, pour obtenir un diagnostic précis et discuter des options de traitement. Ils pourront évaluer votre situation, explorer les causes potentielles et vous proposer des stratégies de gestion de l’anxiété adaptées à votre situation individuelle.

Comment gérer et calmer une crise d’angoisse ?

Pour gérer et apaiser une crise d’angoisse, il est essentiel d’explorer différentes techniques de gestion du stress afin de trouver celles qui vous permettront de mieux gérer vos crises d’angoisse.

Modifier sa routine

Créez-vous une routine quotidienne structurée comprenant des heures de sommeil régulières, des repas équilibrés, de l’exercice physique et des moments de détente. Une routine stable aide grandement à réduire l’anxiété et à prévenir les crises.

Si vous avez identifié des situations, des lieux ou des activités qui déclenchent vos crises d’angoisse, essayez de les éviter. Si cela n’est pas possible, préparez-vous mentalement en utilisant des techniques de relaxation ou de gestion du stress avant de vous y confronter.

cta-psyvize-icon-2-1
cta-psyvize-icon3
Suis-je sujet au trouble anxieux ? (Anxiété / Angoisse)
Vous vous sentez souvent anxieux ou angoissé ? Vous vous demandez c’est « normal », si vous êtes « comme ça » ou si au contraire, quelque chose se cache derrière tout ça ? Faîtes notre test gratuitement

Apprendre à se relaxer

Nous possédons tous un outil puissant et accessible à tout moment : notre respiration. Utiliser consciemment votre respiration peut vous aider à vous détendre et à réguler votre état émotionnel.

Lorsque la crise survient, prenez le temps de vous concentrer sur votre respiration. Inspirez profondément par le nez, en gonflant votre abdomen, puis expirez lentement par la bouche, en relâchant complètement l’air. Essayez de prolonger l’expiration pour activer la réponse de relaxation du système nerveux.

Si vous le pouvez, prenez le temps de vous allonger et de pratiquer la relaxation musculaire progressive pour relâcher la tension dans votre corps. Cette technique consiste à contracter et relâcher chaque groupe musculaire pour favoriser une détente profonde. Partez des pieds et remontez jusqu’au crâne progressivement.

Les diverses techniques de relaxation, comme la méditation, le yoga ou la visualisation guidée, vous aideront à vous détendre et à vous recentrer sur vous-même, en prenant soin de vous et en vous écoutant.

Essayer la restructuration cognitive

La modification du discours intérieur consiste à remplacer les pensées négatives et anxiogènes par des pensées positives et réalistes. Cela aide à gérer l’anxiété et les crises d’angoisse. Par exemple, au lieu de penser de manière catastrophique, concentrez-vous sur vos compétences et vos réussites passées.

En pratiquant régulièrement la restructuration cognitive, vous renforcerez votre résilience mentale et votre capacité à faire face aux situations anxiogènes.

Se confier

Parlez à quelqu’un de confiance en partageant ce que vous ressentez avec un ami, un membre de votre famille ou un professionnel de la santé, cela soulagera en partie votre anxiété.

En sortant vos pensées et émotions hors de votre tête, vous extériorisez les maux, vous pouvez les entendre, les observer et ainsi vous en détacher progressivement. Demander de l’aide et chercher du soutien ne signifie pas être faible. Au contraire, cela démontre votre volonté de prendre soin de votre santé.

Le pouvoir du soutien social
Nous sommes tous humains et nous avons besoin les uns des autres pour traverser les moments difficiles de la vie. Ne sous-estimez jamais le pouvoir du soutien social et de l’empathie pour surmonter les crises d’angoisse et retrouver un bien-être émotionnel.

Consulter un professionnel

Si vous souffrez de crises d’angoisse fréquentes, intenses ou si elles perturbent significativement votre quotidien, nous vous conseillons de vous rapprocher de votre médecin traitant, d’un psychiatre ou d’un psychologue.

Il pourra vous fournir le soutien nécessaire et vous proposer des traitements adaptés à votre situation (seul le psychologue ne peut prescrire de traitement). En effet, dans certaines situations, un traitement médicamenteux peut être prescrit pour aider à réduire les symptômes des crises d’angoisse.

cta-psyvize-icon-2-1
cta-psyvize-icon3
Suis-je sujet au trouble anxieux ? (Anxiété / Angoisse)
Vous vous sentez souvent anxieux ou angoissé ? Vous vous demandez c’est « normal », si vous êtes « comme ça » ou si au contraire, quelque chose se cache derrière tout ça ? Faîtes notre test gratuitement

Comme pour soigner la dépression, les antidépresseurs et les anxiolytiques sont souvent utilisés pour soulager l’anxiété et stabiliser l’humeur. Les antidépresseurs, peuvent être prescrits pour réduire la fréquence et l’intensité des crises d’angoisse. Les anxiolytiques, comme les benzodiazépines, sont généralement prescrits sur une base plus courte et sont plus adaptés lors de situations d’urgence ou de crises aiguës.

Quant aux thérapies, les thérapies cognitivo-comportementale (TCC) visent à modifier les schémas de pensée négatifs et les comportements liés à l’angoisse. La TCC aide la personne à identifier et à remettre en question les pensées irrationnelles, à apprendre des techniques de relaxation et à pratiquer des stratégies de gestion du stress.

La thérapie de l’exposition est particulièrement efficace pour traiter les phobies, comme l’agoraphobie et les troubles anxieux spécifiques. Elle consiste à exposer progressivement la personne à ses peurs et à ses angoisses dans un environnement sécurisé, ce qui permet de réduire l’anxiété associée.

Comprendre les crises d’angoisse pour les calmer

Reconnaître vos crises d’angoisse et en identifier l’origine est essentiel pour parvenir à les apaiser. Les crises d’angoisse peuvent être complexes et limitantes mais en aucun cas elles ne sont une fatalité : rapprochez-vous de votre médecin traitant afin qu’il vous dirige vers un accompagnement adapté.

Souvenez-vous que vous n’êtes pas seul dans cette bataille. Des professionnels de la santé mentale sont là pour vous soutenir, vous évaluer et vous accompagner sur le chemin de la guérison. Ne laissez pas les crises d’angoisse dicter votre vie.

Votre thérapie à 90 € pour 1 mois complet

Votre accompagnement en thérapie pendant 30 jours à partir 90 € le mois complet. (Échange tous les jours avec un psychologue spécialisé et diplômé 5J/7)

Choisissez un(e) psychologue spécialisé dans votre problématique et démarrez votre programme d’accompagnement immédiatement.

3 psychologues en ligne